Passer au contenu

Langue

Pays

Why we Love Sophie la Girafe®?

Pourquoi Sophie la girafe®?

Il était une fois...

… l'histoire toute simple d'une girafe qui naquit un 25 mai de l'année 1961, jour de la Sainte Sophie


A cette époque, les jouets représentant des animaux, étaient exclusivement des figurations d'animaux domestiques ou familiers issus du monde de la ferme.

C'est pourquoi, un jour en France, un certain Monsieur RAMPEAU, qui était spécialiste pour transformer le latex de l'arbre HEVEApar le concept du rotomoulage du caoutchouc pour en faire des jouets, eut l'idée de concevoir une girafe, dont la figuration exotique serait une première sur le marché et dont la taille et la forme seraient idéales pour la préhension du bébé.

La mise en fabrication de Sophie la girafe®, telle qu'elle est encore aujourd'hui, démarra un jeudi 25 mai d'où l'origine de son nom.

Elle eut un succès immédiat. D'emblée, les jeunes mamans reconnurent chez elle un indispensable pour leur enfant... Lors des premières poussées dentaires, bébé ne pleure plus grâce à Sophie la girafe!

C'est un simple « bouche à oreille » qui contribue alors à établir la notoriété de la petite girafe.

Dans le monde, des générations d'enfants vont désormais adorer l'entendre couiner en appuyant sur son ventre ou sur sa tête !

La société VULLI, située à Rumilly en Haute-Savoie (FRANCE) conserve jalousement le secret de fabrication de ce jouet phénomène.

A ce jour, Sophie la girafe est toujours fabriquée «artisanalement », puisqu'il faut plus de 14 opérations manuelles pour la réaliser.

Sa composition est à base de caoutchouc issu du latex de l'arbre HEVEA 100% naturel.

Un jouet à base de caoutchouc 100% naturel

C'est en 1839 que les premières transformations du latex d'Hévéa ont été réalisées grâce à la vulcanisation inventée par Mr Charles Goodyear.

Le caoutchouc utilisé par Vulli provient uniquement d'Hévéa de Malaisie. De ces millions d'Hévéa, est tiré chaque matin, avant la chaleur du jour, un lait fluide provenant des cellules situées sous l'écorce : c'est le « latex ».

Ce latex est naturel, souple, étanche, isolant et agréable à l'odeur et au toucher.
C'est en le chauffant que Vulli, grâce à un procédé particulier et une technique dite de rotomoulage, parvient à réaliser, après 14 opérations manuelles, cette petite merveille "Sophie la girafe".

Toujours la même depuis 50 ans

Née en 1961, Sophie la girafe n'a pas pris une ride.

Commercialisée à plus de 50 millions d'exemplaires, c'est la vedette incontestée des tout-petits.

Symbole par excellence du premier jouet d'éveil, elle est incontournable et bénéficie d'une véritable côte d'amour auprès de tous les parents et de tous les enfants.

Sophie la girafe est devenue intemporelle et transgénérationnelle...

Découvrez le process de fabrication de Sophie la girafe en image ci-dessous.

Article précédent Protéger vos enfants cette saison de la grippe
Articles suivant Qu’est-ce qui se passe à une siège d'auto dans un accident?